Section de Paris 19 è arrondissement

Section de Paris 19 è arrondissement
Accueil
 
 
 
 

Intervention de Fanny Gaillanne sur la démocratie locale

Monsieur le Maire, chers collègues,

L’attachement à la participation citoyenne et à la co-construction des politiques publiques est fondamental pour le groupe Communiste-Front de Gauche.

Nous avons la conviction que la citoyenneté active permet de redonner confiance en la politique et aux pouvoirs des citoyens et de sortir ainsi de « cette société de défiance », mortifère pour nos sociétés et la démocratie.

A Paris, l’idée de participation citoyenne a été et reste encore le ciment de la majorité de gauche. Déjà en 1995, ce sont les arrondissements de l’est parisien, nouvellement gagnés par la gauche, qui ont créé les premiers conseils de quartier et permis de mener des expérimentations très novatrices. Je pense notamment au budget participatif de la voirie qui avait été mis en place entre 2002 et 2008 dans le 20e arrondissement.

Des processus nous sont proposés pour permettre de faire émerger les attentes et les demandes des habitants et ainsi co-construire l’ensemble des projets que nous souhaitons mettre en œuvre durant les 6 années à venir.

Nous sommes également satisfaits de la généralisation des budgets participatifs à l’ensemble des arrondissements parisiens qui parait répondre à l’enjeu de redynamisation de la démocratie locale en la couplant à des expériences de démocratie directe suivies d’effet concret. Le lancement de ce budget aura d'ailleurs lieu demain à 19h place de la République. Sur ce sujet, nous pensons qu'à terme, l’examen complet du budget par les habitants serait possible pour qu’une part toujours plus significative de celui-ci soit décidé démocratiquement avec leur participation active tout en garantissant la qualité du débat public et par là favoriser le développement leur pouvoir d’agir.

Nous pensons que nous ne devons pas limiter la participation citoyenne au seul rôle joué par les habitants. Une multitude d’acteurs façonnent les contours de notre ville, qu’ils soient salariés, chef d’entreprises ou acteurs associatifs. Ce à quoi répond la création du collège dit des « forces vives » dans la charte des Conseils de quariters, composé d’associations, d’acteurs économiques, sociaux, culturels et numériques.

Notre groupe est favorable à l’adoption de cette charte. Cependant, cette première version a été mise jour par les délégué du Maire pour les conseils de quartier.

Sachant que cette charte devra être revue pour y intégrer le budget participatif, nous souhaiterions qu’elle soit soumise lors des premiers conseils de quartiers aux habitants afin qu’ils puissent donner leur avis et se sentir investit du second souffle que nous donnons à la démocratie locale parisienne dans cette nouvelle mandature.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.