Section de Paris 19 è arrondissement

Section de Paris 19 è arrondissement
Accueil
 
 
 
 

Le Billet : on a pas fini d'en parler !

 

« Dans un contexte de crise économique grave, où les plus démunis finissent par renoncer aux soins, les centres de Santé Parisiens jouent un rôle majeur de santé publique et de cohésion sociale ». C’est ainsi que débute le vœu adopté par le dernier Conseil d’Arrondissement du 19e, à l'initiative du groupe communiste, relatif à l’avenir du Centre de Santé dentaire Archereau.

 

Comment rester passifs et sourds face aux conséquences d’une politique d’austérité qui impose des économies et des sacrifices dans un domaine tel que la Santé ?

Garantir le droit d’accès à des soins de qualité nous semble une priorité incontournable, notamment dans cette période où beaucoup d’habitants de notre arrondissement sont confrontés à d’énormes difficultés. Or, bien que l’Agence Régionale de Santé ait identifié le Centre Dentaire Archereau comme étant en « zone déficitaire parisienne », la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) de Paris nous annonce la future fermeture du Centre. 

Pourtant le Centre de Santé dentaire Archereau semble bien répondre aux besoins de nos concitoyens, tout comme les trois autres centres dentaires de notre arrondissement.

 

Cette efficacité se traduit par une augmentation du nombre de consultations, amenant une augmentation du chiffre d’affaires de 34%. De plus, en matière de prothèses dentaires, le centre propose un prix moyen de 323,94€, tandis que celui des cabinets libéraux est de 523,86€. 

Le Centre Archereau facilite le recours aux soins dentaires grâce à une prise en charge financière intégrale pour les bénéficiaires de la CMU ou de l'aide médicale d'état.

Cette décision de fermeture ferait  passer de 17 à 14 le nombre de fauteuils avec une conséquente diminution de l’offre pour des parisiens déjà touchés par le chômage et la précarité. 

Depuis 2009, la CPAM de Paris a perdu plus de 300 emplois en poursuivant le démantèlement parisien des centres d’accueil de l’assurance maladie.

 

Sur proposition des élus communistes du 19e, la municipalité a interpellé la direction de la CPAM de Paris. Pour l’instant la Direction fait la sourde oreille. Face à cette position, nous proposons à toutes les forces disponibles et aux habitants du 19e la création d’un Comité de défense et de développement du Centre Dentaire Archereau.

 

Nous voulons contrer le démantèlement des structures hospitalières à Paris, stopper la dégradation des conditions du personnel qui y travaille, et cela dans une perspective nationale d’abrogation de la loi Bachelot. 

Nous souhaitons travailler au rassemblement pour défendre un service de santé public de qualité, capable de répondre aux besoins de soins pour tous. 

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.